Accueil > Les actualités > CESU : mode d’emploi

CESU : mode d’emploi

publié le 14/03/2013

Le Chèque emploi service universel qu’est-ce que c’est ?
Créé dans le cadre de la politique conduite pour favoriser les services à la personne (plan de développement des services à la personne - loi n° 2005-841 du 26/07/2005), le Chèque emploi service universel est en vigueur depuis le 1er janvier 2006.C’est une offre proposée aux particuliers pour leur faciliter l’accès à l’ensemble des services à la personne. Cette offre se présente sous deux formes :

Les avantages du Chèque emploi service universel
Simplification administrative et prise en charge de tout ou partie du coût du service
Lorsque l’on a recours à une aide à domicile (ménage, repassage, petits travaux de jardinage ou baby-sitting) c’est bien souvent pour se simplifier la vie. Il est alors légitime de ne pas souhaiter la compliquer avec des formalités contraignantes.
Lorsque l’on souhaite par exemple engager quelqu’un pour une ou deux heures de ménage par semaine, il n’est pas souhaitable de le payer "de la main à la main" car cela constitue un risque pénal et financier considérable.

Alors comment faut-il s’y prendre ? Faut-il établir une déclaration préalable à l’embauche ? Est-il nécessaire d’établir une fiche de paie ? Comment calculer et déclarer les cotisations sociales ?
Avec l’accord du salarié, le Chèque emploi service universel permet de déclarer les personnes employées pour aider l’employeur dans le cadre de ses activités familiales ou domestiques.
Le volet social adressé au Centre national du Chèque emploi service universel tient lieu de déclaration d’embauche. Le Cncesu effectue le calcul et le prélèvement des cotisations et adresse une attestation d’emploi au salarié qui dispense l’employeur d’établir une fiche de paie.
Avec le Chèque emploi service universel, les démarches déclaratives sont simplifiées et l’utilisateur bénéficie des avantages fiscaux liés à l’emploi d’une aide à domicile (avantage fiscal de 50% des dépenses engagées dans la limite d’un plafond annuel).
Si vous bénéficiez de titres Cesu préfinancé vous pouvez régler le salaire de votre employé ou la facture de l’entreprise de services à la personne qui intervient à votre domicile avec vos titres et compléter si nécessaire avec tout moyen de paiement à votre convenance.
Les titres Cesu préfinancé vous aident ainsi à supporter tout ou partie du coût généré par le recours à une aide à domicile.

Les avantages pour l’utilisateur du Cesu et pour le salarié en cas d’emploi direct
Pour vous, particulier employeur, utiliser le Chèque emploi service universel c’est bénéficier de :
- la facilité d’adhésion : directement par Internet sur www.cesu.urssaf.fr, auprès de votre banque ou de votre Urssaf ;
- la simplicité d’utilisation : une seule déclaration et un seul prélèvement pour l’ensemble des cotisations sociales obligatoires ;
- la possibilité de déclarer par Internet sur www.cesu.urssaf.fr ;
- la fiabilité pour l’employeur : c’est le Cncesu qui calcule les cotisations sociales ;
- la fiabilité pour le salarié : c’est le Cncesu qui lui délivre directement son attestation d’emploi. Il est ainsi certain d’être bien déclaré ;
En outre, vous bénéficiez d’un avantage fiscal qui peut prendre la forme d’une réduction ou d’un crédit d’impôt pouvant atteindre la moitié des sommes versées (salaires + cotisations sociales) dans la limite d’un plafond de 12 000 € (soit un avantage fiscal de 6 000 € par an).
Ce plafond peut être porté à 15 000 € (soit un avantage fiscal de 7 500 € par an), à raison de 1 500 € supplémentaires pour chaque enfant ou ascendant de plus de 65 ans à charge, ou par personne du foyer fiscal de plus de 65 ans.
Le plafond est de 20 000 € (soit un avantage fiscal de 10 000 € par an) pour les personnes invalides (titulaires de la carte d’invalidité à 80 %) et les contribuables ayant à leur charge une personne titulaire de cette même carte d’invalidité ou un enfant donnant droit au complément d’allocation d’éducation spéciale.
Le plafond de l’avantage fiscal est renforcé en faveur des contribuables qui en bénéficient pour la première fois (loi de finances 2009, article 98 ; CGI article 199 sexdecies-3 modifié) : il est porté à 15 000 € (soit un avantage fiscal de 7 500 € par an).

Notez bien que cette mesure est uniquement valable pour les particuliers ayant recours pour la première fois à un salarié à leur domicile au cours de l’année 2010.

Lorsque le plafond de 15 000 € est applicable à ce titre et en cas de majoration supplémentaire pour enfants ou personnes de plus de 65 ans à charge, le plafond maximal des dépenses ouvrant droit à l’avantage fiscal ne peut pas excéder 18 000 € (soit un avantage fiscal maximal de 9 000 € ).

A LIRE AUSSI

Convention Collective des entreprises

Les deux Fédérations professionnelles FEDESAP et FESP et 3 syndicats de salariés, la CFTC Santé-Sociaux, la CFE-CGC et la CFDT services ont signé le 20 septembre 2012 une nouvelle convention collective à destination des entreprises à but lucratif du secteur. Ce texte est accompagné d’un accord (...)

Charte nationale Qualité

La charte nationale qualité des services à la personne est garante des principes d’une déontologie que l’on vous propose de découvrir dans ses grandes lignes. La date d’ouverture des adhésions est prévu pour le début du mois de février 2013 Après un cycle de travail réunissant les représentants des (...)

minimisez les risques !!

Employeurs et salariés minimisez les risques et élaborez vos solutions de prévention au travail ! Exerçant dans de multiples activités qui vont du soutien scolaire, à l’aide aux personnes âgées ou dépendantes en passant par le ménage ou le jardinage. Les services de l’aide à la personne ont des modes (...)

la loi de finances 2013

Ce qui change pour les particuliers employeurs et leurs salariés Afin de garantir la même couverture sociale à l’ensemble des salariés, la loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 supprime l’option du calcul des cotisations sur une base forfaitaire minorée pour les particuliers employeurs (...)

1 | 2