Accueil > Nos actions > Tout savoir sur le GIP SAP > Présentation du GIP SAP REUNION > Le colloque de l’Aide à la Personne

Le colloque de l’Aide à la Personne

publié le 29/01/2015

Pour étayer et consolider le contenu ambitieux de la programmation 2010-2014 du GIP SAP, les membres fondateurs ont voulu faire participer tous les acteurs à la réflexion en organisant un colloque de lancement du GIP SAP les 29 et 30 novembre 2010 sous forme de table ronde et d’ateliers.

Le colloque s’est tenu sur 2 jours répartis entre 2 séances plénières et 5 ateliers mobilisant plus de 300 participants (acteurs sociaux, professionnels, institutionnels, politiques, experts nationaux...).

Les thèmes suivants constituant les problématiques majeures des personnes fragilisées ainsi que leurs aidants ont été débattus. Les propositions tirées des travaux sont venues alimenter la programmation préexistante pour bâtir la feuille de route du GIP SAP.

Lors de son discours de clôture du colloque de lancement du GIP SAP, Madame Nassimah DINDAR, Présidente du Département et du GIP SAP - La Maison de l’Aide à la Personne a annoncé quatre chantiers de travail immédiats :

A LIRE AUSSI

Fiche d’identité

Dénomination : Le GIP SAP Réunion, Groupement d’Intérêt Public pour les Services A la Personne. Origine du GIPSAP, la Maison de l’Aide à la Personne Le Groupement d’Intérêt Public pour les services à la personne a été créé en Novembre 2010 à l’initiative du Département de La Réunion avec la Région Réunion (...)

Les membres fondateurs

Le GIP SAP, la Maison de l’Aide à la Personne, est fondé par trois membres qui ont votés le principe de sa création dans leur Assemblée respective : Le Conseil Général de la Réunion Délibéré de la Séance publique du 17/02/2010 du Conseil Général La Région Réunion Délibéré de la Séance plénière du (...)

Département de la Réunion

Membre Fondateur du GIPSAP
Principal financeur des actions du GIPSAP

Site internet :
www.cg974.fr

Action en faveur des personnes âgées :

  • Lutter contre la solitude des personnes âgées
  • Favoriser le maintien à domicile prioritairement
  • Développer les agréments des accueillants familiaux
  • Développer la création de structures à taille humaine, dans les écarts et en milieu rural ou secteurs mal desservis
  • Privilégier la construction en direct des établissements sociaux et médico sociaux à compétence départementale,
  • Favoriser la création d’une MAIA à l’échelle du territoire
  • Développer les plates-formes de répit-repos pour les familles d’accueil et les aidants des personnes âgées

Action en faveur des personnes handicapées :

  • Améliorer la prise en charge des personnes handicapées vieillissantes, après 60 ans et organiser le soutien des familles
  • Développer les plates-formes de répit-repos pour les familles d’accueil et les aidants des personnes handicapées
  • Développer une filière du logement adapté, en professionnalisant les acteurs