Accueil > Nos actions > Politique en faveur des aidants > Les dispositifs portés par le GIP SAP > Présentation du dispositif "Répit & Repos"

Présentation du dispositif "Répit & Repos"

publié le 31/12/2014

Genèse, Contexte

Le Conseil Général de La Réunion, en tant que chef de file de l’action sociale à destination des publics fragiles et dépendants a confié au GIPSAP - la Maison de l’Aide à la Personne, lors de sa création en 2010, l’expérimentation d’un service de répit à destination des aidants familiaux.
La création d’un service de répit résulte du constat unanime et collégial de l’ensemble des acteurs quant à la nécessité d’inscrire dans la politique globale d’aide aux personnes âgées en perte d’autonomie et/ou personnes handicapées, une politique de soutien en faveur des aidants familiaux.
En effet, pivot du maintien à domicile, l’aidant familial a un rôle prépondérant dans les modalités de la délivrance de l’aide et dans l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie et/ou personnes handicapées.
Au niveau Européen, la Confédération des Organisations Familiales de l’Union Européenne (COFACE) définit l’aidant familial comme la personne qui vient en aide pour les activités de la vie quotidienne, à titre non professionnel, en partie ou totalement, à une personne âgée dépendante ou une personne handicapée de son entourage. Cette aide régulière peut concerner notamment le « nursing », les soins, l’accompagnement, les démarches administratives, le soutien psychologique, les activités domestiques, culturelles,...
Cependant, dans la durée les aidants sont confrontés à des difficultés (manque de temps pour eux, isolement, besoin de connaissances techniques) qui, si elles ne sont pas reconnues ou « traitées », peuvent mener à des situations d’épuisement, autrement dit de « burnout », voire de maltraitance. L’épuisement est en effet une des principales causes de maltraitance au sein de la famille des personnes âgées et/ou handicapées.
Le dispositif « Répit & Repos » se situe donc dans un programme pluriannuel global d’actions sur la thématique des aidants familiaux et s’inscrit dans les orientations du schéma départemental de l’organisation sociale et médico-sociale 2013-2017 (Orientation II : accompagner le projet de vie des personnes âgées et handicapées, fiches 19 et 28).
Le dispositif « Répit et Repos » se doit donc être novateur et évolutif, pour pouvoir apporter des réponses concrètes et adaptées face à des situations en perpétuel mouvement.
Deux objectifs ont été assignés à ce dispositif :

Présentation des solutions innovantes de Répit & Repos

1- Le public bénéficiaire
Le dispositif s’adresse aux aidants familiaux ayant en charge une personne âgée dépendante et/ou handicapée bénéficiaire des prestations et aides suivantes :

2- Volet 1 : La bourse d’heures
Par le biais d’une bourse d’heures, l’aidant peut faire appel à un service de remplacement à domicile, qui est effectué par des professionnels de l’aide à domicile. Le remplacement se fait sur des journées de 8h par mois, ne pouvant excéder 96 h par an. Le professionnel assure pendant l’absence de l’aidant, une présence auprès de son proche et lui apporte un accompagnement adapté à ses besoins et à la demande de l’aidant naturel.
Objectifs :

3- Volet 2 : Le séjour Grand’R
Le séjour Grand’R est une offre de répit consistant à permettre aux aidants de bénéficier d’un séjour de répit au sein d’une structure à vocation touristique et sociale.

Deux offres de séjours sont alors proposées aux aidants :

Dans le cadre de ces séjours, les aidants et leur famille bénéficient des services de la structure :

Objectifs de ces séjours :

A LIRE AUSSI

Présentation de la Kaz Grand’R

Contexte Le déploiement du dispositif "Répit & Repos" dès janvier 2012 a permis à l’équipe médico-sociale du GIP SAP – La Maison de l’Aide à la Personne de rencontrer, à domicile, les aidants dans leur environnement. Ce travail de proximité, les différents travaux et enquêtes menés ont permis (...)